Owni au bord du crash ? (Les Inrocks)

Posted on 10 décembre 2011

0



Problèmes financiers, tensions internes, soupçon de censure: Owni, site de « journalisme augmenté » qui s’est notamment fait connaitre dans son combat anti-Hadopi, doit faire face à de nombreuses difficultés. Un nouveau directeur de la rédaction, Guillaume Dasquié, investigateur à la carrière déjà mouvementée, bien connu de nos @sinautes, vient d’être nommé, afin de servir d’intermédiaire entre la direction et la rédaction du site, au bord de l’implosion, selon Les Inrocks.

« Malgré les apparences, l’ambiance n’est pas au beau fixe dans la soucoupe, et la mise en place d’un intermédiaire entre la rédaction et son directeur de la publication, Nicolas Voisin, a tout d’une mesure d’urgence. L’urgence de renouer le dialogue entre des journalistes à bout de nerf et leur patron » fait savoir Alexandre Hervaud, dans Les Inrocks. Avant de préciser que les « départs de salariés (3 salariés en CDI ont démissionné, 3 CDD n’ont pas été renouvelés), tensions internes, pressions et crise de confiance ont en effet marqué ces dernières semaines« .

Après une certaine période de succès sont apparues pour le site les premières difficultés financières au mois de juin dernier. Le site obtient un financement « moindre que celui espéré (550 000 euros), l’investisseur prévu ayant fait faux bond« . « La rentabilité de la boîte, c’est son fer de lance à longueur d’éditos, confie un ancien salarié-associé (en parlant du fondateur Nicolas Voisin, NDLR). Mais 22Mars/Owni n’a pas été rentable un seul mois en 2011, et les emprunts se sont accumulés« , confie un ancien salarié aux Inrocks.

 

La rédaction se voit contrainte d’accepter des baisses de salaire en raison des finances déficientes, « de 10 à 20% pendant 6 mois. Beaucoup le font avec la promesse que deux collègues en fin de CDD soient embauchés » expliquent les Inrocks. Mais ils ne seront jamais embauchés. C’est une « levée de fonds fraternelle » de …Bernard Henri Lévy en juin qui permet au site de perdurer.

 

Owni-les Inrocks

Suite au succès de buzz de son partenariat avec Wikileaks, Owni aurait vu trop gros avec des « lancements de «bébés Owni» [qui] se multiplient : Owni Politics, Owni Music, Owni Sciences » sans que le volume de contenus soit au rendez-vous.

L’entrée de Nicolas Voisin au sein du Conseil National du Numérique, fondé à l’initiative de Nicolas Sarkozy, n’a pas arrangé les choses au sein du média, créé précisément en opposition à l’Hadopi.

Enfin, la direction se voit soupçonnée de censure alors qu’une « enquête sur la stratégie de l’Elysée face au monde du numérique est mise au frigo« , parce qu’elle aurait été susceptible de froisser Jean-Baptiste Decroix-Vernier, « actionnaire d’Owni et ami de Nicolas Voisin » précisent les Inrocks. La direction évoque «un simple problème de coordination», tout en évoquant des articles à charge déjà publiés sur des clients de la société mère, 22Mars (Ifop, Danone, Orange). Le journaliste concerné parle quant à lui d’un « désaccord éditorial ». « Avec Voisin, la confiance est rompue » affirme un salarié d’Owni. D’ou la nomination de Guillaume Dasquié au poste de directeur de la rédaction, pour renouer le dialogue avec les journalistes. Et peut-être aussi dans l’objectif, plus ou moins avoué, de concurrencer Mediapart sur le créneau du journalisme d’investigation.

 

Voisin Décalage: c’est un tout autre portrait du même Voisin que l’on peut lire, le même jour, dans Le Monde. A l’occasion de sa nomination au Conseil national du numérique, le quotidien publie son portrait (lien payant) dans sa rubrique d »été « Nouvelle génération », sous la plume de Yves Eudes, rubricard Internet.

Un portrait pour le moins élogieux. Voisin est qualifié de « jeune surdoué d’internet », on parle de sa « consécration », on détaille ses dons et ses succès. Pas un mot sur les difficultés économiques et sociale d’Owni.

Il est vrai que le propriétaire du Monde, Xavier Niel, côtoie Voisin au CNN, et que Bernard Henri Lévy, investisseur miracle de Owni, est également membre du conseil de surveillance du Monde. Un trop petit monde ?

Par David Courbet – Arrêt sur Images – 4 août 2011

Retrouvez notre article « ces petits sites qui mènent la lutte anti-Hadopi ».

Publicités
Tagué: ,