SOCIETE – De gardien de voitures à docteur

Posted on 20 novembre 2011

1



William Shabani est Congolais. Comme beaucoup d’entre eux, il a fui son pays pour échapper à la guerre civile. Pour vivre, il travaillait en tant que gardien de voitures. Mais à force de persévérance et de motivation, il a poursuivi ses études de médecine. Aujourd’hui il vient d’obtenir son diplôme. Portrait d’un homme au destin hors du commun


Ancien élève de médecine en République Démocratique du Congo (RDC), William Shabani est forcé de quitter sa famille vivant dans l’est du pays. Plusieurs de ses camarades de classe ont été tués durant le conflit qui oppose les milices gouvernementales et les rebelles. N’ayant que 23 ans, il a peur pour sa vie. Nous sommes en 2002, les heurts ont fait plus de trois millions de victimes. William n’a qu’une idée en tête : terminer ses études de médecine. Dans le pays voisin, en Tanzanie, il est accueilli dans un camp de réfugiés. Il essaie, sans succès, de solliciter l’aide des Nations Unies pour réaliser son rêve : devenir docteur. Face à leur indifférence, il décide de ‘‘lever le camp’’ pour se rendre en Afrique du Sud. Pour cela, il passe par le Mozambique, à travers des chemins ardus et de longues journées éprouvantes, il arrive enfin à destination, plus précisément à Durban. 

Ne jamais baisser la tête

Sur place, dilemme : William ne parle que le Swahili (groupe de langues bantoues de l’Afrique de l’Est). Ce n’est qu’au fur et à mesure des années qu’il apprend l’anglais sur le tas, grâce à l’interaction avec d’autres personnes. Il est sans un sou et n’a que quelques vêtements en guise de bagage ainsi que des enregistrements audio de ses cours magistraux. Un ami congolais lui propose, pour subvenir à ses besoins, de l’engager en tant que gardien de voitures. Il travaille à Netcare Parklands Hospital à Durban. 

En 2003, soit un an après son arrivée, il fait la rencontre, dans le sous-sol du parking, qui bouleversera le reste de sa vie. Un simple patient. Il fait parvenir son histoire jusqu’aux oreilles du Comité Consultatif des Médecins (CCM) de l’hôpital. Après l’avoir auditionné, il donne son accord et l’aide à terminer ses études de médecine. Le rêve devient réalité pour le jeune Congolais. Malgré le fait que ses quatre précédentes années d’études ne soient pas prises en compte, William est plus que motivé pour parachever les cinq ans qui lui reste à faire. « Même lorsque j’étais crevé, je me rappelais qu’il y avait des gens qui m’avaient fait confiance et qui comptaient sur moi. De suite je me remettais au travail. Cela m’a permis d’y arriver« , confie William. 

Image001

De nombreux Congolais travaillent en tant que gardien de voitures, souvent par défaut (photo D. Courbet)

Les efforts payent 


Car en effet William a réussi. Il vient d’obtenir sa maîtrise de médecine à l’Université du KwaZulu-Natal. En janvier, il a commencé son stage de deux ans dans un hôpital à Pietermaritzburg avant de pouvoir, enfin, pratiquer de lui-même la profession dont il a toujours rêvé. « Je n’en reviens toujours pas. Cela a été un long chemin sinueux mais je suis fier du travail accompli« , déclare le Congolais. Il peut l’être car il revient de loin. « Je tenais avant tout à remercier les médecins et les maîtres conférenciers de m’avoir accordé leur confiance et surtout leur aide ». Les médecins de leur côté affirment n’y être pour rien dans son succès. « Les efforts ont été réalisés par lui seul. Nous n’avons servi qu’à faciliter ses démarches. Je suis fier de lui », déclare le docteur Ishwarlal Rajput, président du CCM de l’hôpital. Une aide financière sous forme d’une indemnité mensuelle a été accordée par l’hôpital à William afin de financer ses études et subvenir aux besoins de ses deux enfants et de sa femme qui l’ont désormais rejoint à Durban. Cette dernière travaille à présent en tant que femme de ménage à l’hôpital. La volonté de William dorénavant ? «  Rentrer un jour en RDC afin de rendre quelque chose à la communauté« . 

 

David Courbet – www.lepetitjournal.com/johannesbourg.html – mercredi 10 mars 2010

Publicités